Ardenne Wallonne Aubrives/Hargnies

Dans cette revue, la majeure partie des thèmes abordés couvrent les deux versants de notre région, belge et française. Qu’il s’agisse des « scailteux » ( ou « escailleurs ») dont le travail s’exerce à Fumay et à Haybes, mais aussi à Oignies, partout où l’ardoise est présente ; qu’il s’agisse de la seigneurie de Hierges qui dépasse Gimnée, Niverlée, Doische et Olloy ; des lieux frontières que sont la Dame de Cormont ou le moulin Limbourg ; ou qu’il s’agisse de la vénération de saint Maurice à Aubrives ou de ses reliques à Celles, près de Dinant…

La Wallonie se découvre de chaque côté de la frontière, comme le souligne Michel Perpète dans son édito dont le titre est bien comprisde part et d’autre de cette ligne imaginaire : des « toyeux » aux « braguettes »…

Mais on découvrira aussi le très bel article de Guy Stroppa, sur son enfance à Aubrives et la vie de son village natal, décrivant les années d’avant la dernière guerre, « les bonnes petites histoires et les braves gens d’autrefois ».

Comme également on prendra connaissance de quelques-uns de ceux qui ont marqué la Wallonie ardennaise, le colonel baron d’Harembert à l’époque du premier empire, l’ardoisier fumacien Yvan Laffineur dans le domaine sportif des années 30…

5,50

4 en stock

- +

Description

Dans cette revue, la majeure partie des thèmes abordés couvrent les deux versants de notre région, belge et française. Qu’il s’agisse des « scailteux » ( ou « escailleurs ») dont le travail s’exerce à Fumay et à Haybes, mais aussi à Oignies, partout où l’ardoise est présente ; qu’il s’agisse de la seigneurie de Hierges qui dépasse Gimnée, Niverlée, Doische et Olloy ; des lieux frontières que sont la Dame de Cormont ou le moulin Limbourg ; ou qu’il s’agisse de la vénération de saint Maurice à Aubrives ou de ses reliques à Celles, près de Dinant…

La Wallonie se découvre de chaque côté de la frontière, comme le souligne Michel Perpète dans son édito dont le titre est bien comprisde part et d’autre de cette ligne imaginaire : des « toyeux » aux « braguettes »…

Mais on découvrira aussi le très bel article de Guy Stroppa, sur son enfance à Aubrives et la vie de son village natal, décrivant les années d’avant la dernière guerre, « les bonnes petites histoires et les braves gens d’autrefois ».

Comme également on prendra connaissance de quelques-uns de ceux qui ont marqué la Wallonie ardennaise, le colonel baron d’Harembert à l’époque du premier empire, l’ardoisier fumacien Yvan Laffineur dans le domaine sportif des années 30…

Informations complémentaires

Poids0.25 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ardenne Wallonne Aubrives/Hargnies”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *